AOKAS : OPÉRATION NETTOYAGE DES PLAGES

 

SAISON ESTIVALE 2013

 

AOKAS : OPERATION NETTOYAGE DES PLAGES

 

sam-0277.jpg

Adhérents de l'association "Aokas Mémoires"

Ce samedi matin, 25 mai 2013, tout le monde est là au bord de la mer. Femmes et hommes, garçons et filles, diverses associations des communes de la Soummam… En tout, un millier de citoyen(ne)s venus nettoyer les plages d’Aokas dans le cadre d’une opération de volontariat initiée par la Direction de la Jeunesse et des Sports (DJS) de Béjaia.


sam-0252.jpg

"Nous sommes prêts ! Vive la propreté !

Après la prise de paroles des officiels qui ont fortement souligné l’importance à accorder à la préservation du littoral méditerranéen et de l’environnement en général, le coup d’envoi de l’opération de propreté est donné. Dans un plaisant charivari, tous les volontaires, armés de râteaux, de pelles et de grands sacs en plastique, déferlent comme un seul homme sur la plage. Celle-ci est jonchée de détritus divers : sachets, tessons de bouteilles, débris de bois…

Devant ce lamentable spectacle, quelqu’un crie à la cantonade : « Regardez, regardez le désastre ! Normalement, on vient à la plage pour voir la mer. Et qu’est-ce qu’on voit sur la plage ? L’amer ! »

Les groupes se forment ; on ramasse les déchets qu’on dépose dans les grands sachets blancs en plastique qui sont rangés en plusieurs endroits en attendant que la voirie urbaine vienne les emporter.

Un enseignant, probablement fan du fabuliste Jean de la Fontaine, encourage ses élèves : « Allez, au travail ! Ne laissez nulle place où la main ne passe et repasse ! »

Quelques heures et beaucoup de sueurs plus tard, la plage est nette et belle à voir. Balayant d’un large geste du bras l’espace sablonneux, un volontaire manifestement satisfait s’écrie : « Que c’est beau ! Ah ! Si l’on pouvait maintenir toute l’année cette superbe image ! »

A signaler que cette action citoyenne de nettoyage des plages se déroule également dans les communes limitrophes de Souk El Ténine et de Melbou.

Aokas est une belle station balnéaire recelant plusieurs sites touristiques (forêt, montagne, mer, grotte féerique…) qui font d’elle un lieu privilégié où passer des vacances agréables. Or, l’incivisme et le laisser-aller de certains estivants ont dénaturé le paysage alentour. Un contrôle permanent sur toute l’étendue du territoire touristique s’avère désormais plus que nécessaire pour sauvegarder l’environnement et instaurer cette vertu du bon citoyen algérien - le civisme - qui a foutu le camp depuis belle lurette.

Oui, nous avons un beau paysage. Il nous reste maintenant à construire un beau… pays sage.

Lem

sam-0281.jpg

Membres des associations respectives, culturelle et d'environnement , d'Aokas et de Chemini


sam-0255.jpg

Quand les officiels parlent, on écoute !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site