HASSANI M'Hamed

 

La Brouette

Il était une fois une brouette qui avait des problèmes.

Toutes les autorités du village la redoutaient.

Ils fermaient toutes les portes dès que son grincement (elle manquait de graisse la pauvre !) se faisait entendre au loin.

Elle a fini comme elle est née.

En plein air au soleil.

 

Et toute la population était là, debout, en cercle, sous le soleil de juin, à applaudir la brouette dont le grincement, sous l’effet conjugué de la chaleur et des encouragements, se transforma en un chant de lutte et d’espoir.

 

J’étais parmi les spectateurs.

Je suis parti.

La brouette a continué à grincer dans ma tête.

 

 

 

 

 

 

 

Comme la vague

 

Ô poète écris !

Asefrou

Comme la vague de la mer

 

Elle se renverse avance

Gronde et chante

Ramène de tous les remèdes

 

Elle soulève le vent

Ne connaît pas la fatigue

De l’horizon sans cesse surgit.

 

(M'Hamed HASSANI)

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site